more from
7ième Ciel

Le phénix, il était plusieurs fois

by Dramatik

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $7 CAD  or more

     

1.
2.
04:35
3.
4.
5.
6.
7.
8.
03:15
9.
10.
11.
12.

about

DRAMATIK est de retour avec un nouvel album Le phénix, il était plusieurs fois.

Synonyme d'un moment phare de la carrière de ce rappeur que l'on ne présente plus, Le phénix, il était plusieurs fois, se voit être l'album de sa renaissance.
Après s'être consumé tel un phénix dans les flammes du rap québécois, Dramatik refait surface.

Entouré d'invité(é)s de marque : Malika Tirolien, Fouki, Loussa, Dan Bigras ou encore Muzion, Dramatik offre un album puissant sur lequel il assure la presque totalité réalisation.
Ici, sa prose porte tantôt sur l'état du monde, tantôt sur l'instropection. Elle est propulsée par la rime complexe à sens multiples, couplée avec un flow hors pair d'où sa réputation de maître des mots.

Et s'il y a bien une chose à retenir c'est que Dramatik est le nouveau phénix du rap québécois.

Lancement album au Ministère le 29 mai.
Evénement gratuit et tout âge : bit.ly/2UFa5aZ

credits

released May 17, 2019

Paroles : Dramatik (#1 à 12), Dan Fiyah Beats (#3) La Dame (#4), Disoul (#6), Ruby Bruno (#6), FouKi (#9), Loussa (#9), Imposs (#11), J.Kyll (#11)

Musique : Dramatik
sauf pour
Folo (#7): TheHookCo (Sonny Black, Alexandre Duguay, Misha Standjofski, Leon Jr Wilson)

Réalisation : Dramatik
Prises de son : Sonny Black au Studio Sonny Black Productions
Prises de son (#12) : Studio Tom Lapointe
Mixage : Sonny Black au Studio Sonny Black Productions
Mastering : Jean-Philippe Villemure

Guitares : Leon Jr Wilson, Vincent Trimboli
Basse : Misha Standjofski
Violon : Andrée-Anne Tremblay
Choristes : Malika Tirolien, Kathy Aguilera
Voix additionnelles pour Debout : Maryliza Bruno & kendrick Bruno

Cover art work : Olivier Bonnard
Pochette : Chub Pelletier pour Graff XXL
Production : Disques 7ième Ciel
Production exécutive / A&R : Steve Jolin
Assistante à la production : La Dame
Chargées de projet : Priscilla Goulet & Maude Picard

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

license

all rights reserved

tags

about

Dramatik Montreal, Québec

Fils de 2e génération d'immigrants haïtiens, Dramatik forme en 1996, avec Imposs et J-Kyll, Muzion : groupe phare de la scène hip-hop. En 2009, il dévoile "La boîte noire", 1er album solo; un des meilleurs albums de l'année selon la critique. En 2014, sortie de de l'excellent album : "Radiothérapie". 2019, l'artiste est toujours en feu avec son nouvel album : "Le phénix, il était plusieurs fois". ... more

contact / help

Contact Dramatik

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Track Name: Ghetto Génétik (Tome 5)
J’touche le bain de pétrole comme encrier, ma plume est enflammée
Du coup je pète les plombs
Comment crier ma musique sans craquer ?


Dans ce jeu de société, y’a des crocs comme au Backgammon
Les loups qui scannent nos cartes font partie de la race canon
J’ai l’impression que c’est des copies qu’on forme
Les phrases qui finissent par un poing, c’est comme ça que la police fonctionne ?


Rien ne change, tout recommence, la vie c’t’un refrain
Si l’icône est fausse, pourquoi fixer les saints ?
Aux Autochtones ils ont dit : Oh ! Sauvage, le Christ t’offre le colon
Maintenant, regarde le taux de chômage, les flics coffrent les colombes


Ce que tu vois c’est la masse prise dans un étau électrique
Bienvenue dans le ghetto génétik
Ghetto ghetto génétik


On se considère tous damnés, tous confinés dans la galère
Le continent va caler, mais on continue de ramer
Dans le container, condamnés, on compte les jours, les années
Des clochards comptent les canettes, toi, combien tu comptes épargner ?
On contribue à la machine, dont le contenu assassine
Les cancers, les conserves, tout c’qu’on gèle compilé dans l’acide


Compte tenu de ce karma, le conte est lu comme un drama
Je raconte le vécu, le bas-fond des rues, qu’on veut cacher
Je veux croire en Jésus, le royaume des cieux, le daron n’est plus
C’pas demain qu’on aura le premier ministre noir au PQ
Le camp des loups a la hargne, le sang découle des lames
À travers la pluie de balles, j’entends les gouttes de larmes


Deux clans se battent et le troisième est là, invisible comme un Rockefeller
Ceux qui contrôlent le ghetto ont un cœur avec aucun battement comme un a cappella
T’essaies de nager dans cette marée, mais t’as les mains croisées comme la Macarena
Même noyés, on maintient le foyer, j’ai les ailes en fire, voilà Drama le cas


Même dans un château, la tête serait dans le ghetto
Cet écho dans ma tête depuis le début in vitro
Même dans un château, la tête serait dans le ghetto
Le ghetto dans les veines depuis le début in vitro


C’est le ghetto génétik
C’est le ghetto génétik
C’est le ghetto génétik


(Ghetto, ghetto)
(Ghetto, ghetto)
Track Name: Dramaturge
It’s on you
It’s on you
It’s on you
It’s on you
Baby it’s on you
It’s on


Ma mère a immigré au Québec dans les années 70
Laissant Haïti derrière, tenant ses papiers d’affranchie
Rêve à l’Américaine sans un avenir garanti
L’espoir atterrit loin quand il s’agit de voir grandir
Le dragon dans le ventre, j’ai vu le jour au mois de mai
Élevé dans un cachot, mais c’est toujours à moi d’aimer
La monarchie, où est-ce que la porte est hermétique
Parce que j’suis un public ennemi, mais c’est eux qui ont pop un Kennedy
Cours ! Run! Cours Rodney King
Ils veulent couper des barbelés pour en faire une couronne d’épines
La vie m’a fait pleurer, après ça j’ai gueulé, passez l’mic
Moi ma life avait pas de quoi de nice, par les amis rejetés
Pas de gâteau d’anniversaire, pas de happy birthday
Pas de cadeau d’amis sincères et d’accolades ou de Hershey
Fuck le reste, juste une feuille et un stylo
Je suis dans ma forteresse plus que seul sur le micro


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


L’enfant qu’on n’voulait pas s’enfonce comme un stérilet
Même solo j’allais en marge, sans être ready, yo
Mère monoparentale, enceinte… stéréo
Mon père a même pas laissé d’empreintes sur le radio
Fuck, j’ai jamais entendu ses signaux
Mais je l’attendais les bras ouverts comme les antennes des 80’s, yo !
Pour moi le rap c’était ma bouteille à la mer
J’étais tellement cassé que j’ai même vendu des bootleg à ma mère
Remercie la mer bruh, j’étais impossible
Le passé a fait de moi un MC amer but you can’t touch it
Les nouveaux parents, responsables de cette vie entière, acceptent de vivre l’enfer
Je maudis l’État, vous direz qu’ils m’enferment
Y’a pas de répit sans stabilité financière
Fuck dat si l’idée vire en guerre, mon fils saura s’diriger si j’m’enterre
Belle photo là sans cadre sans père here we go
Verre de chocolat sans paille sans lait que de l’eau


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


Trois M logo du groupe mythique
Muzion c’est nous trois, deux dudes pis une fille
Rewind sur l’histoire comme sur un tourne-disque
Il fallait qu’on y croie pour que le crew se fixe
On est genre le meilleur groupe, on est unforgettable
Dans les sondages on est on, c’est tellement fou ce shit
C’est qu’on n’a jamais frappé à une aucune porte de major
Aucun recording label, mon pen au bord des papers
Un an de négociation, on pouvait pas juste signer any deal
Déjà twenty years, Stanley, Jenny cheers
Eh oui j’suis passé de ado à père de quatre enfants
J’arrose la fleur du rap. T’entends, y’a d’autres rappeurs de quarante ans
Connecté par le cœur je collecte les droits d’auteur
Ma plume a le vertige, j’ai cette peur de poète à la hauteur
Check un replay value, l’art rare comme un DJ sur vinyl
Fly high, rest in peace à Le Voyou


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


Je suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure


You the one, you the one
You the one, only you
You the one, you the one
You the one, only you
Track Name: Révolte vers feat. Dan Fiyah Beats
Y’a rien de nouveau sous le soleil


Burn Babylon a burn down burn down
Babylon a burn down burn down
A di more Babylon a burn down Babylon a burn
Dem rather kill we ca dem cyan stop we energy
Dem run out with guns pon di yutes dem a devil
Just like when Cain him kill Able
What mek u so hateful
Ounu disgraceful,
Cyan stop a rebel


Rien n’a changé depuis Mandela
Les riches deviennent lobby et puis changent des lois
L’État est plus sévère, qui défend tes droits ?
La terre que tu laboures, on t’enterre là
Le profilage racial est à chaque jour
C’est à croire que ma face est une cagoule
Je surveille ma famille sur le carrefour
J’ai peur qu’ils aient mis leur nom sur chaque douille
On dit que j’paranoïe, mais moi j’ai des visions
Je vois des corps, la terre en ébullition
On parle de nous, à la télévision
Mais sans mentionner notre révolution


Burn Babylon a burn down burn down
Babylon a burn down burn down
A di more Babylon a burn down Babylon a burn
Dem rather kill we ca dem cyan stop we energy
Dem run out with guns pon di yutes dem a devil
Just like when Cain him kill Able
What mek u so hateful
Ounu disgraceful,
Cyan stop a rebel


Yap meté jèn gason nan prison, jwen fason pou sible
Generasyon qui vle rive, se verite. Kwem li pa bon
Yo vlem nan gang bandi, yo pa ka kase lespri’m
Se mete crem blanchi, mais siel lan pap eclèsi


Dans la bible il est dit que le Christ règne
Mais dans Romain 13 ils donnent ce pouvoir à ce système
La chapelle Sixtine est un white wash à coup de pastel
My bad c’est dur de bypass la tour de Babel
Je serre mon poing, lève le majeur et crie : ta gueule !
Minorité visible, majorité aveugle
Sous le capot on a le même moteur, empreinte digitale signée par le même auteur
Six pieds sous terre, même hauteur


Burn Babylon a burn down burn down
Babylon a burn down burn down
A di more Babylon a Burn down Babylon a burn
Dem rather kill we ca dem cyan stop we energy
Dem run out with guns pon di yutes dem a devil
Just like when Cain him kill Able
What mek u so hateful
Ounu disgraceful,
Cyan stop a rebel


Maudire la vallée, vomir et l’avaler, continuer de conduire et travailler contre son gré c’est ça la vie
Se moquer de la matrice, smokin’ cannabis ok magnifique pyramide fiscaux les bijoux une beauté amnésique
Dans tes yeux Babylone brûle et ça a rendu tes verres fumés
La rancune des tarentules des terres brûlées
C’est l’argenture de la nature des ailes plumées
Et la censure des dramaturges aux vers scrutés
Le nom Villanueva invoque une vérité
On s’élève en saignant, personne ne vient aider
Je vois les flics dire : « Put your hands up » et crier « ahh push it »
Insult and pepper spray !!!


Burn Babylon a burn down burn down
Babylon a burn down burn down
A di more Babylon a burn down Babylon a burn
Dem rather kill we ca dem cyan stop we energy


Ce Babylone est un devil
C’est pas un accident tu prends des balles
Tu prends maximum si tu t’révoltes
Révolte, révolte


Lève ton majeur pour la révolte vers
Lève ton index pour la révolte vers
Lève ton pouce pour la révolte vers
C’est la révolte, révolte


Lève ton majeur pour la révolte vers
Lève ton index pour la révolte vers
Lève ton pouce pour la révolte vers
C’est la révolte, révolte
Track Name: Enuff feat. La Dame & Rashym
À l’école primaire, le kung-fu c’était comme une passion
J’aimais les films d’action, cool, mais dans la cour j’ai fait de l’intimidation
C’est pas que j’aimais semer la honte
J’ai subi la peine étant garçon
Violence conjugale, la main dans le plâtre
Toujours rabaissé, jamais de : bien, félicitations
La haine dans l’éducation, veine justification
C’est bien de pointer le père, mais j’avais la même réputation


Je questionne mes relations
On m’appelle Mister le poing d’interrogation. Je souffre
Ça me tient, ça s’enchaîne, ça me peine
I’m a man, moi, je t’aime malgré mes façons de ouf...
Damn que c’est pas facile
Vaincre c’que je crains c’est bien mon talon d’Achille
Mon cœur fait bang, saigne sous le diachylon
Danger! Tu crois que tout baigne, mais j’en ai assez donc je me dis


Assez, c’est over
That’s enough
Too much on my shoulders
That’s enough
Fini ce rôle-là
Hey that’s enough
So many times I cried
That’s enough
Le cœur est trop lourd
Oh that’s enough
The world is so cruel
Hey that’s enough
So many times I tried
Oh that’s enough


That’s enough


Je viens de me rappeler, ça dérapé, quand j’ai parlé de thérapie
Une heure après, c’était rapide, j’étais KO au tapis
J’étais étalée sur le pavé, parce que j’avais osé dire
Ce qui me fâchait, il le savait, il s’en lavait les mains, pire


Il me blâmait pour ses manies dont j’étais victime
Pourtant il disait que j’étais sa queen, son everything
Dans les magazines j’avais des rêves de ring
Mais ce dream partait en éclat telle une belle vitrine


Ç’a été éprouvant, parfois même émouvant
Des étés étouffants, par la foi je devais move on
Pourquoi attendre, tout est grillé, y’a que des cendres
Le cœur fendu, I’m a tell you what’s going on
N-nuff assez, N-nuff, affaire classée
C’est tuff, ruff, mais y’a personne qui va m’entasser
Il ne sait pas faire autrement, te frappe ouvertement
Mais la vérité ne sera pas aspirée comme en avortement


Assez, c’est over
That’s enough
Too much on my shoulders
That’s enough
Fini ce rôle-là
Hey that’s enough
So many times I cried
That’s enough
Le cœur est trop lourd
That’s enough
The world is so cruel
Hey that’s enough
So many times I tried
That’s enough


Tu vis dans une relation abusive, tu connais la musique, il va te dire « I love you », mais…
Enuff is enuff
Elle est colérique, alcoolique, te dit qu’elle t’aime à la folie, mais chaque nuit y’a la police


T’es dans un dilemme... Ton cœur te dit : Pardonne-lui, mais ta tête te dit : Ça suffit
Enuff is enuff
J’ai connu l’enfer au foyer d’accueil, à sept ans j’ai pris ma vie en main, je suis parti…
Enuff is enuff
Si tu t’enterres sans ciel, sans l’essentiel, au nom de ta dignité, fais-le
Enuff is enuff
Et si t’es pris dans le même pattern de 24 h, que t’aimes pas que tu connais par cœur
Enuff is enuff
Les gars du street disent : fuck it and get a life
Comme si la génétique était hackée, bloquée dans le ghetto life
Dans mon cas ce love est une offre
Y’aurait moins de misère si tout le monde disait : enuff is enuff


That’s enough
That’s enough
Hey that’s enough
That’s enough
Oh that’s enough
Hey that’s enough
That’s enough


Si ton cœur pleure et ton iris saigne
C’est que tu te meurs comme une fleur dans ce world inhumain
I saw a girl with a man, distancés pour toujours
Comme les rails d’un train
Homme cherche femme, femme cherche homme
Sur le net
L’amour est à l’envers comme Maryjane et Spiderman
Un an plus tard, chaque soir ils se battent jusqu’à demain
L’âme à l’abdomen
Et je feel que l’amour c’est pas de même !
Track Name: Épicentre Jeunesse feat. Dan Bigras
J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des pleurs dans les fenêtres
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître
J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des cœurs de pierre renaître
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître


Le gouvernement t’a séparé de tes proches
Un enfant une fois cassé, c’est dur à réparer comme une roche
Le cœur est brisé !
T’écartes tes amis très chers, t’as pas de nouvelle
Les cartes d’anniversaire à la poubelle
Tu viens d’avoir seize ans, où est passé le temps ?
Chaque saison est comme la neige : un coup de vent et pouf !
T’as dix-sept ans
Celle-là c’est pour tous ceux et celles sans jeunesse
Des traces de nicotine sur le sourire, et tu veux mourir, bref


J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des pleurs dans les fenêtres
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître
J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des cœurs de pierre renaître
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître


Sœurs et frères au pensionnat,
Séparés des parents dès la naissance
Comment se refaire quand on pense au mal
Nez à nez, de la carence à l’essence ?
Tous les chemisiers passés aux allumettes,
Pour effacer le passé des réserves autochtones
Où les cheminées ont remplacé les calumets
Tous ces foyers, c’est assez pour faire un holocauste
Est-ce que le Québec se souvient (bien)
Des orphelins de Duplessis ? (si)
Quand des évêques étaient souverains (loin)
Si hors chemin de leur messie
Victime du syndrome de Stockholm
Tu subis ses horreurs et tu l’aimes
Esclave au foyer d’accueil
L’enfant martyr aurore est humaine


Et un jour tu vas quitter cette prison qui t’enchaîne,
Comme aux enchères, le genre qui t’encercle
Comme un cancer. Les agents t’enferment
Et quand tu t’enterres, ahhhh ! Comment faire ?
L’enfant sans fenêtre a le sentiment d’être une lampe en manque d’air
Des anges sans ailes sortent de l’enfer. Entends les chandelles


J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des pleurs dans les fenêtres
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître
J’ai vu les centres jeunesse, où j’ai vu des cœurs de pierre renaître
J’ai vu le centre des jeunes, où j’ai aussi vu le feu naître


Ça tremble jusqu’au cœur, ce sentiment d’être seul
Ça tremble jusqu’au cœur, ce sentiment d’être seul
Track Name: Debout feat. Disoul & Ruby
Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Dès la naissance à la garderie, j’avais cette marque
Gravé sur le cœur, Dramatik avec un cas
Ma thérapie c’était l’écriture dans le parc
Là j’ai appris à boucher les fissures dans mon crâne
On t’a déjà dit : la vie c’est pas facile
T’essaies de montrer ta lumière comme un jouet qui n’a pas de pile
T’essaies de briller en plein jour, mais c’est toi le soleil
Alors t’es seul dans ta chambre devant la fenêtre
Avec tes peurs dans tes pensées quand le soir se lève
Mais c’est dans le noir qu’on voit l’étoile renaître
La nuit part, le jour revient pour recommencer
C’est l’histoire de tout refrain, tu sais comment c’est !


Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


J’étais haut comme trois pommes
Brave comme personne
Tout ce que je souhaitais :
Savoir danser comme Michael Jackson
L’imaginaire était à l’ordre du jour
Goldorak, Albator valaient pour moi le détour
La cour de récréation, un vrai champ de bataille
Joins-toi donc à notre équipe si tu te sens de taille
Il ne nous en fallait pas plus pour que la partie commence
Et j’ai le sourire aux lèvres à chaque fois que j’y pense
Quelle chance que la musique soit entrée dans ma vie
Par ce tout premier violon que maman m’offrit
Trop turbulent à l’époque pour en saisir le sens
Cette passion ne s’affirmera que vers l’adolescence
L’essence


Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Ouuh ! Je m’en fous, même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Tsé ! Je connais des grands qui n’ont plus le cœur d’enfant
Entouré d’argent, mais seul en dedans
L’adolescence dans l’arborescence du système
Celle-là qu’on appelait mauvaise herbe est un arbre maintenant
Pour me calmer, ça m’a pris beaucoup d’études
Là j’arrive à réfléchir comme l’eau douce des chutes
Je pense aux fois que j’allais voir le directeur
Là j’enseigne à la relève allez dire au recteur que
Votre radar ne peut pas voir mon étoile briller
Mais c’est pas grave, j’irai entendre les gens crier : oh !


Ouuh ! Je m’en fous, (j’me’n fou) même en dessous je resterai debout (debout yay)
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Ouuh ! Je m’en fous, (j’m’en fou) même en dessous je resterai debout
Je suis tellement fière que je plane dans les airs
Comme tes mains quand je suis en concert


Si un jour ton cœur devient lourd et que t’as besoin d’une écoute,
Je serai là, je serai là


Si un jour ton cœur devient lourd et que t’as besoin d’une écoute,
Je serai là, je serai là


Put your hands up...
Track Name: Folo feat. Malika Tirolien
Ce soir ma tête n’est pas là, ce soir mon corps est là-bas
Où le temps n’existe pas
Ma vie est un carnaval
(Oh !) T’as juste à folo (Oh !) Folo folo !
Suis nos pas, suis nos pas, ne reste pas solo


24 heures chrono, c’est ma vie
L’envie de fuir en auto dans la nuit    
Just chill au bord de l’eau sans souci
Tellement il fait chaud, ahhhhh !


Très tard au boulot, t’es comme pris
Tu rêves à ce gros lot pour lequel on prie
Chaque soir mal au dos jusqu’à l’esprit  
Lève-toi, let it go, ahhhh !


Ce soir ma tête n’est pas là, ce soir mon corps est là-bas
Où le temps n’existe pas
Ma vie est un carnaval
(Oh !) T’as juste à folo (Oh !) Folo folo !
Suis nos pas, suis nos pas, ne reste pas solo


Le spectacle est si beau où j’suis
Montréal, au centre-ville
Quelque part où les shows c’est sans répit
Viens-t’en, let’s go, live
Lève la tête haute, what you need ?
Qu’est-ce que t’as ? Qu’est-ce qu’il faut ? You and me
Reste pas là solo, follow me
Come with me let’s go, now!
J’admets, j’admets j’aurais pu m’isoler
et jamais, jamais j’aurais pu m’envoler
Dans la galère, en bas sans ailes
But I’m so fly


Ce soir ma tête n’est pas là, ce soir mon corps est là-bas
Où le temps n’existe pas
Ma vie est un carnaval
(Oh !) T’as juste à folo (Oh !) Folo folo !
Suis nos pas, suis nos pas, ne reste pas solo


Mon cœur me dit : Vas-y, tu veux foncer, fais le pas
Ma tête interagit me dit : Oh ! non ! Fais-le pas !
Vraiment c’est le cas, si maintenant je me vois
Je fais de l’insomnie, je suis indécis tellement j’ai le choix
Je suis mêlé de partout, mêlé de partout et ce n’est pas beau
Mayday, mayday, j’ai aidé à élever le drapeau
Mister Lova Lova, j’dois protéger l’amour
Mettez des bâtons, mettez-les, mettez-les et j’en ferai ma roue
Ma route, par où, Paris, l’Asie, l’Afrique
Les Antilles, les Îles, ciao
I’m super high!


Ce soir ma tête n’est pas là, ce soir mon corps est là-bas
Où le temps n’existe pas
Ma vie est un carnaval
(Oh !) T’as juste à folo (Oh !) Folo folo !
Suis nos pas, suis nos pas, ne reste pas solo
Ne reste pas solo
Ne reste pas solo
Ne reste pas solo
Ne reste pas solo
Track Name: Ô Ciel
Up in the sky
Fly it’ll just fly away


On doit travailler, payer le loyer, nourrir le foyer, à chaque jour
Quelques heures de sommeil et le soleil sera debout
Y’a des jours que je vois le ciel, mais c’est juste un mirage
J’ai les pieds dans la tempête, la tête dans le givrage
Je fais mon sac de lunch et j’oublie pas mes ustensiles
8 h du mat’, on fait la file pour un bus rempli
Y’a plein de monde, c’est tellement long, sur l’autoroute c’est pire encore
J’respire le smog, tiens la pompe, et vient la pompe à prix record
Le pistolet à pétrole braqué sur le tank
On lubrifie le trou, baise la machine, une métaphore de nous-mêmes
C’est à croire que je m’auto-crosse devant une pute à quatre portes
Ouvre la porte de derrière, on va finir à la fourrière


Quand on veut rêver, ils disent : non non non
Quand on veut se réveiller, ils disent : non non non
Le chemin vers le ciel est si long long long
Just fly away


Quand on veut rêver, ils disent : non non non
Quand on veut se réveiller, ils disent : non non non
Le chemin vers le ciel est si long long long
Just fly away


Je suis toujours assidu, yup ! Toujours à mon poste
Et un matin le boss m’a foutu à la porte
Encore, encore, j’suis comme « foutez-moi la paix »
Pourquoi socialiser ? Tout c’que j’veux c’est ma paye
Aweille, gimme the way, le salaire minimum hey
C’est pas assez, je galère, le foyer, les bills à payer
J’ai rempli mon CV, donné mon CV, même au PDG
Qui semblait me niaiser, je sentais un léger sentiment biaisé quand il m’a laissé
Quand ton frigidaire est pas rempli, c’est tellement lourd
Ça peut changer un poète en loup, vraiment, ouf
Trouvez l’erreur, what’s goin’ on ? C’est dans la rue que les gosses ils s’en vont
Si vous bloquez les ponts entre l’offre et la demande, demain la jeunesse sera projetée dans l’ombre


Quand on veut rêver, ils disent : non non non
Quand on veut se réveiller, ils disent : non non non
Le chemin vers le ciel est si long long long
Just fly away


Quand on veut rêver, ils disent : non non non
Quand on veut se réveiller, ils disent : non non non
Le chemin vers le ciel est si long long long
Just fly away


Up in the sky
Fly it’ll just fly away
Up in the sky
Fly it’ll just fly away
Up in the sky
Fly it’ll just fly away
Up in the sky
Fly it’ll just fly away
Track Name: #Savage feat. FouKi & Loussa
Yeah, yeah, yeah
Loussa, Drama, Fouki
Yo la paresse, c’est une vilaine maladie man
Lève-toi, lève-toi et bouge, bouge mon gars
Parce que personne va te donner ta part frérot
Personne va te donner ta part, tu te lèves et tu fais ce que t’as à faire
T’as des objectifs en tête, ben tu fonces frérot
Tu fonces, tu restes focus
Tu restes focus,
Jour et nuit frérot
Jour et nuit, frérot pour tes rêves !
Parce que c’est comme ça que ça perce !
Whut it do !


Je hustle comme jamais, 24/7
Si seulement tu savais, jour et nuit, pm am
Du matin au night shift pour mon tarif
Jamais rien de gratuit toute l’année c’est savage
(c’est savage)


24/7 si tu savais
Tous les jours la mère est dans la galère
Désolé maman, mais je refuse de fermer les yeux c’est trop savage
Savage


Je lève la main pour la bénédiction
Dès le matin, c’est un bel horizon
Je rêve de la mer, de quitter le béton, mais le ciel orageux dans ma tête en dit long
Quelques fois je pense à péter les plombs
Check le drama à la télévision
Tel le barrage du président Trump
Est-ce que Donald est plus crazy qu’on pense ?
Quelqu’un m’a dit : je fais de l’insomnie, (non !)
What the fuck, niggaz be tellin me ?
Vraiment, mais vraiment je suis incompris
Moi mon métier c’est la symphonie (it’s on)
Chaque morceau est une scène de vie
Mon grand-père était maestro
J’ai dû quitter la maison à 16 ans avant mon beau-père ne m’haïsse trop


Whut the fuck you know about
Des Robocop qui nous regardent ?
Pendant qu’on est dans l’auto aveuglé par le stroboscope dans le miroir
What da fuck you know about us?
Fuck the monologue on peut dialoguer
On est en manque de money de monnaie, le monopole tu l’as catalogué


On a compris c’était quoi la game, (Got it!)
Des jours à faire des fuckin’ envois
J’ai dû changer mon nom sur le cv,
Découragé par les offres d’emplois
Le téléphone a sonné, oh my god !
J’ai répondu y’a dit : Oh my bad !
Est-ce le bon numéro ? J’ai dit : Oui, mais mon nom c’est Bruno… son phone a die


Je hustle comme jamais, 24/7
Si seulement tu savais, jour et nuit, pm am
Du matin au night shift pour mon tarif
Jamais rien de gratuit toute l’année c’est savage
(C’est savage)


24/7 si tu savais
Tous les jours la mère est dans la galère
Désolée maman, mais je refuse de fermer les yeux c’est trop savage
Savage


24/7
Twenty twenty four
Si tu travailles munga fais-le comme il faut
C’t’important qu’tu restes clean, tombe pas dans la bottle
Les deux mains à la pâte comme un pizzayolo
Sur la vague comme un fruit de mer
Ye mon gars on sort du moule
Avec ma clic on fuck le système
Quand il faut on se sert les coudes
Ye j’ai work hard pour mon rap
Maintenant on me paye pour mon rap
Tous mes efforts ont rapporté, ye
Ça c’est l’vrai effet boomerang


On m’traitait comme une merde
Pas de secondaire, pas d’bred
J’travaillais chaque semaine
Pis j’perdais tout mon kub dans l’herbe
Y’a des fois j’perdais l’contrôle
J’squattais les kayes de mes patnais
Une Big Ten comme conso
Toute la clique sur un paquet
Ye qu’est-ce tu sais à propos de nous
What the fuck you know about us
T’es mieux pas m’donner des cajous
Sinon j’vais sortir les casseroles
Fuck combien d’soirées j’ai erré dans l’street
J’ai vu un patnais se faire jack dans la cuisse
On a déjà vu un gun dans le D-Town
Gaddamn munga on est partis si vite


On évolue
C’est la nature humaine, know that
Saute dans vie sans bouée de sauvetage
Ye laisse tourner la musique
Pour toi c’est savage, moi c’est l’shit


Ye laisse tourner la musique
Ye laisse tourner la musique
Pour toi c’est savage, moi c’est l’shit


J’suis désolé ma belle j’vais finir tard
Tard le soir
J’sais bien qu’on devait se voir
Mais faut que j’kill le mic
J’me suis promis d’plus jamais être dans la merde
Si j’retombe dans la hess
J’compte pas appeler à l’aide
Faut bouger toutes les portes, faut défoncer
La vie t’fait pas la charité
En plus j’ai double identité
Ma vie c’est un tas de péripéties
J’suis en mode, j’dois accomplir
J’me sentais bien dans son lit
Mais j’pense pas qu’j’aurais survécu
Un mur j’ai dû percuter
Tu veux perturber
J’veux pas perdre du blé (blé)
J’crois qu’tu veux, tu veux voir c’est quoi
À Montréal-Nord y’a très peu d’espoir
Des fois sur Gouin j’avoue j’suis bien
Maintenant y viennent me parler
J’pensais à ça quand j’tais « en chien »
J’travaille fort, c’est pas la chance qui paye
Indécis j’demande au ciel quand j’ai besoin de conseils


Je hustle comme jamais, 24/7
Si seulement tu savais, jour et nuit, pm am
Du matin au night shift pour mon tarif
Jamais rien de gratuit toute l’année c’est savage
(C’est savage)


24/7 si tu savais
Tous les jours la mère est dans la galère
Désolée maman, mais je refuse de fermer les yeux c’est trop savage
Savage


Tellement savage
Tellement savage
Tellement savage
Tellement savage...
Track Name: Let it go feat. Malika Tirolien & Kathi
Just sit back and let it go
Just relax and let it go
Just lean back and let it go
Just let go let it go (go go)


Let it go go go


You will see the light, in the night, in the dark


Bienvenue dans ma tête de fucké, ya never knew donc welcome buddy
Au menu c’est le point de vue, whut you see is whut you get one hunded
1-0-0 sur cent en dedans comme un cure-dent
(Chip chip chip) je pique le shit jusqu’à temps qu’il ait pu de viande
L’ambulance et les urgences, j’ai connu ça dans un passé glacé
J’ai voulu cacher la glace que j’ai cassée, mais t’évolues pas quand le masque est dépassé
Ça m’a pris l’esprit, le soul, qu’est-ce qui me choke cette estie de smoke
Le stresse dans ma tête est si heavy, mais j’suis ready merci drama you better let me go


Just sit back and let it go
Just relax and let it go
Just lean back and let it go
Just let go let it go (go go)


Let it go go go


You will see the light, in the night, in the dark


Re-bienvenue dans le drama side, le venin qui tue et les homicides
Fixe-moi les yeux and I wanna fight, demain n’est plus et ta mama cry
I was born, I’m alive, I’m a die alias Samourai, mon amour, bye
Why oh why ?


C’est qu’on vole dans un différent ciel, différent dialogue, différent cell
Différent selfie, cyclique comme un différentiel, same shit, différentes selles
Je ressens de la douleur now
Est-ce à cause de la couleur brown ?
C’est que le phénomène est fait de même et tellement minimisé, je suis limité divisé toujours down


Just sit back and let it go
Just relax and let it go
Just lean back and let it go
Just let go let it go (go go)


Let it go go go


You will see the light, in the night, in the dark


Laisser-aller, respire
Laisser-aller, respire
Track Name: Shadow feat. Muzion
Je suis un soleil, t’es dans lune. T’es dans mon shadow
Tes idoles sont nos fans, t’es dans mon shadow
(Heee) timoun walk (Heee Heee) timoun walk
(Heee) timoun walk
T’es dans, t’es dans mon shadow


Au soleil j’ai touché et brûlé mes ailes comme Icar, j’suis le phœnix après le burn-out sun
Après le crash c’était la boite noire que j’ai passé dans la radiothérapie. Voici le third album
Un œuf décoré comme à Pâques, un drame différent de ceux d’avant
Neuf, restauré, j’come back, un mind si violent que Dieu m’pardonne
(Talk to the man in the mirror)
Cool mais je suis bègue…
(T’es un lyrical miracle)
Mon cœur est perforé comme Pac
Depuis que je suis né je suis dans un cachot comme un minautore
Ils ont mis la minorité dans les mines et dans la une ils ont mis nos torts
J’ai galéré, galéré, galéré
Sans me régaler, égaré j’ai barré les jours dans ma prison mentale, comme Mandela
Tu veux la guerre, la commande est là
Je garde le point en l’air comme la lettre i
Dès que j’ai mis un pied dans la game c’était un lègue ici


Blueprint comme la bible en hébreux
Caractère gras, j’ai la plume dans l’pétrole
Mon nid on my mind n-i-d
I’m the shit so I need the paper


C’est cool le hype shit, les views, les likes
Mais comparé à moi you don’t write shit
T’es limité dans les mots, le minimum m’alimente iniminimanimo, les mini me manient mentent
À l’unanimité je suis le sun que la lune a imité
Mon shine est légendaire (yeah)
J’éclaire même les gens derrière
L’un des best rappeurs, spectaculaire en spectacle
Teste et je laisse ton spectre âcre
L’euphémisme c’est de dire l’œuf est né
Pour désigner le phœnix
Je suis l’enfant qui venait d’en bas​
Un monde à part comme wakanda
J’écoutais Billie Jean, Beat It et pour pas réveiller les parents
On pratiquait le moonwalk en bas


Je suis un soleil, t’es dans lune. T’es dans mon shadow
Tes idoles sont nos fans, t’es dans mon shadow
(Heee) timoun walk (Heee Heee) timoun walk
(Heee) timoun walk
T’es dans, t’es dans mon shadow


C’est quand le nouvel album (you never know)
Tous les jours tu m’questionnes (you never know)
Tous les jours tu m’questionnes yeah
Tous les jours tu m’questionnes yeah
Keep wishin’ on three stars yeah
Keep wishin’ on three stars yeah
Toujours en super forme 
J’ai jamais léché le cul d’personne 


Crash sur ta planète, kiss mon « ass » téroïde
On est encore là, c’est un acte héroïque
On a monté la barre, j’parle pas d’stéroïdes 
Les moutons noirs nigga ; black négroïde 
J’tais dans l’305 dans le 408 


Si j ’reviens ici c’est juste pour faire un rap génocide 
Les plus réels, c’est catégorique 
Trois géants dans le néant en train d’parler au vide
J’suis magni, magni, magni, magnifique
Tu juges ma fast life ? nigga pas si vite 
J’peux pas être une autre de leurs statistiques
Tout l’monde trap money money money money fric
Moi j’ai d’autres choses à raconter 
Mais j’fais plus d’freestyle, j’fais des Paid style,
Faut quand même qu’y ait des dollar signs à compter
Zion ; numéro un dans tous les comptés !


À l’encontre de la plupart
Qui n’vont nulle part
Vingt ans plus tard
Et la rue parle de Muzion 


Qu’est-c’tu veux qu’y nous montrent (on a tout vu)
Qu’est-c’tu veux qu’y nous disent (tout entendu) 
Tout l’monde est sur le lean (lean!)
Comme la Tour de Pise  (pise !)
J’fais mon dernier tour et peace !  (peace!)
Y font la guerre à la vérité
J’écoute quand même c’que les sourds disent 
On bouffe tout, ils étudient en sour” dine »
Descends à leur niveau, rise comme le « faux » con
Tous leurs views, leurs likes viennent de faux comptes 
Faut qu’on push ; c’est ça ! (c’est ça !)
Remets César ses Arts (ses Arts !)
Te l’expliquer, ça sert à rien 
Nos « flows » sortent avant leur temps… césarienne. Cut !


Je suis un soleil, t’es dans lune. T’es dans mon shadow
Tes idoles sont nos fans, t’es dans mon shadow
(Heee) timoun walk (Heee Heee) timoun walk
(Heee) timoun walk
T’es dans, t’es dans mon shadow


Timoun, walk !
So, tu veux ton temps sur mon clock ?
Sens la terre qui tourne,
Grab my wrist,
Passe la bis/L’abysse…
Soon, nigga. Light me up
Son/Sun,
Ton destin te questionne :
« Do you remember what I done? »
Well, I got this on lock
Pop this chain et walk mon histoire à la Jackson
Soul Train tu veux gagner ta vie au sommet
Mais vas-tu donner ta vie au sommeil ?
Codéine, tu crois que c’est le rêve qui nous paye ?
Viens me chercher sur les dunes
Sous le clair de lune
Laisse planer l’oseille
Laisse planer l’oseille…


Konpran w ap vin fè lobey ! Chimè pa kè pou nou !
Somnifè ap mete manman nou en dey !
Tu vois la lumière, mais tu ne vois pas le feu
Tu veux la victoire, connais pas le jeu
Tu veux ses fesses, ne regarde pas ses yeux
Professe tes ailes, mais tu ne parles pas des cieux !
Merrily, merrily, mais really,
Really?


T’as compris que la nuit se monnaye
Thriller ! Te voilà qui défies le Soleil !
J’suis là
Feu le rêve incandescent
Tu te réveilles dans mes cendres
Mon nom sur ses lèvres
Le jour se lève
Pour que de moi, tu descendes


I know the kid’s my son!
Cause I know the kid’s my sun!
I know the kid’s my sun!
I know the kid’s my son!


You will never know
Never know
Never know
Never know...
Track Name: Miracle feat. Malika Tirolien
Mirror mirror miracle, ce miracle est à chaque jour
Listen to the stereo, j’irai sur le carrefour
Crier, créer des échos, il y a des gens partout
Qui ne croient plus en l’amour


Chaque jour est un miracle, quarante jours quarante nuits, yup !
Amen ! Je remercie le ciel d’être encore là, alléluia !
Demain n’est pas promis, (no!)
J’ai perdu des homies (yo!)
Qui ont braqué le gun chromé, pour l’accès à la monnaie
C’est le même movie, un phénomène, c’est un fait divers
Où je vis, quelques-uns l’oublient, mais les mères souffrent
Tellement souvent, elle aimait son fils, quelle maman l’oublie ?
Tout ce qu’on voulait, du love, du crédit et des éloges
Là j’ai des fans qui me follow, me saluent, il fallait le voir excité dans les loges


Mirror mirror miracle, ce miracle est à chaque jour
Listen to the stereo, j’irai sur le carrefour
Crier, créer des échos, il y a des gens partout
Qui ne croient plus en l’amour


Chaque jour est un miracle
Partout je l’envisage
Ahh man, j’ai pu mon cell, je regarderai le ciel tout seul
Le bonheur est si simple
Le soleil est si synchro
J’étais triste ce matin, mais les rayons étaient comme une boussole
Ouvre les stores, ouvre la porte, nous voulons porter la nouvelle aux gens
Dénouez la corde, trouvez la sortie. Où est la sortie ? Où est la sortie ? (han !)
Tout ce qu’on voulait c’est du love
On a créé tout ce buzz
Là j’ai des fleurs qui me poussent dans le cœur et mon l’heure est pas contrôlée par une horloge


Mirror mirror miracle, ce miracle est à chaque jour
Listen to the stereo, j’irai sur le carrefour
Crier, créer des échos, il y a des gens partout
Qui ne croient plus en l’amour


Chaque jour est un miracle
Pas touche à mon miracle
Qui m’amène une paire d’ailes, l’éternel j’ai mon visa
Demain n’est pas promis (no!)
Pas le temps de déconner (so!)
J’ai 2 mains qu’on m’a données (oh !)
J’attendrai pas pour la sonnerie
Quelque part, quelqu’un pleure, quelqu’un dit en SMS
Qu’est-ce qu’est ce j’fais, où est-ce que je vais, est ou ouest ? S.O.S
Tout ce qu’on voulait c’est du love
Chaque jour tu t’interroges
Tu fais la diva sur le divan plus de 10 ans sur le ciment, mais dis-moi ce qui bloque !


Mirror mirror miracle, ce miracle est à chaque jour
Listen to the stereo, j’irai sur le carrefour
Crier créer des échos, il y a des gens partout
Qui ne croient plus en l’amour


Mirror mirror miracle, ce miracle est à chaque jour
Listen to the stereo, j’irai sur le carrefour
Crier créer des échos, il y a des gens partout
Qui ne croient plus en l’amour


Alléluia, Alléluia,
Alléluia, Alléluia,
Alléluia, Alléluia,
Alléluia, chaque jour est un miracle !